Sirop de printemps

Aux premières lueurs du printemps, c’est avec soulagement que je détecte de l’activité sur la planche d’envol de mes abeilles. Ces demoiselles rentrent frénétiquement du pollen, et j’espère du nectar des fleurs accueillant les premiers beaux jours.

Les températures sont limitées malgré un hiver plutôt doux. Et, au moindre rayon de soleil et/ou un peu de douceur dans l’air, le ballet incessant reprend. Après une très courte visite, mon tout petit essaim de septembre, vit sur 3 cadres. C’est peu, la population reste faible même si je reste persuadée que la Reine est bien présente.

Il faut stimuler la colonie afin qu’elle puisse passer une année correcte et hiverner dans de bonnes conditions. Les réserves sont épuisées, ce petit essaim ne peut rester en l’état, il lui faut de quoi s’alimenter et amorcer une jolie ponte, surtout que tout bourgeonne autour du rucher.

Après de multiples recherche sur un sirop de stimulation ou dit spéculatif, voici la recette que je prépare pour mes demoiselles :

  • 1 kg de sucre
  • 1 litre de tisane de camomille
  • 3 clous de girofle, infusés dans la camomille
  • 1 branche de romarin et de thym, infusées dans la camomille
  • du miel
  • Beestrong 25ml
  • Une cs de vinaigre de cidre
  • quelques gouttes de javel

La dernière fois, elles l’ont dévoré!

Publicités