Vidéo

Un autre Soleil…

Les soleils d’artifice sont quotidien dans les périodes propices (printemps, été et début automne). Nos sentinelles profitent des conditions clémentes pour effectuer un réglage de leur GPS interne. Elles volent face à l’entrée de la ruche, de manière un peu statique initialement puis en cercles de plus en plus larges tout en s’éloignant de leur refuge. Elles se posent régulièrement sur la planche d’envol et réitère la manœuvre. Désormais, ces jeunes butineuses sauront rejoindre la colonie quelques soit la distance!

 

Cela est à différencier du vol de propreté des abeilles qui sont restées enfermées suite à de mauvaises conditions climatiques.

Vidéo

Soleil d’artifice

Quand on commence l’aventure apicole sans précédents familiaux ou amicaux, les découvertes sont nombreuses. Le comportement de nos amies sont étonnantes et parfois inquiétantes. L’amateur et/ou novice se jette dans un livre ou se plonge dans les filets du web pour se renseigner sur l’étrange phénomène observé et source de questionnement. C’est lors d’une péripétie similaire que j’ai découvert le terme de « soleil d’artifice ». Kézako?

Alors, quand l’apiculteur en herbe s’aperçoit qu’il s’agit d’un vol de « jeunes » abeilles initialisant leur GPS intégré pour repérer l’habitation maternelle, c’est avec espoir qu’il retourne vers la ruche. Le phénomène observé est-il bien un soleil d’artifice et pas un autre comportement plus inquiétant ?

Effectivement, si les abeilles volent face à la ruche, reviennent sur la planche d’envol et repartent pour un cercle plus large, et si notre astre solaire pointe le bout de son nez, c’est bien un soleil d’artifice. Possédant une ruche dans le jardin depuis quelques mois, je suis passée par ses phases d’attente, d’angoisse, d’interrogation et de joie… Mon petit essaim s’est un peu développé et depuis quelques jours m’offre ce spectacle quasi-quotidien.

Voici une petite vidéo de cette petite merveille :