Made in Home : Nouvelles ruches

Production hiver 2017

 

De nouvelles colonies arrivent pour compenser les pertes hivernales, et pour renforcer le cheptel.  Nous avons donc construit Quelques ruches au cours de l’hiver, huit en tout, mais elles ne sont pas toutes utiles dans l’immédiat.

Le dernier article de Made in Home proposait quelques exemples de ce qui avait été réalisé l’année précédente. Nous avons poussé le concept un peu plus loin avec l’objectif d’individualiser chacune de nos caisses (peu à peu pour celles habitées).

Il y a plusieurs raisons à ce choix. Lire la suite

Vidéo

Avec Mes Abeilles – Burlot & Besnard

Avec Mes Abeilles de Burlot & Besnard

Film documentaire

 

Un magnifique documentaire à visionner, goûter, écouter et surtout absorber.

Pas de meilleure présentation à faire que celle des auteurs :

« Elles fascinent, questionnent, émerveillent et engagent l’esprit autant que le corps de l’apiculteur.

Les abeilles nous occupent, nous préoccupent de longue date. Elles font leur miel, nous en tirons profit. Mais dans ce partenariat avec l’homme quelque chose reste irréductible. On n’élève pas des abeilles comme des cochons. On ne les contraint pas à rester à demeure. En toutes circonstances, elles obéissent d’abord à leurs propres lois sociales, renvoyant l’homme à un contre-modèle dont il arrive qu’il s’inspire. Avec mes abeilles, le documentaire inédit que nous vous présentons ici, nous conduit au plus près des abeilles en plein vol, au cœur de la ruche et dans la tête d’apiculteurs passionnés. »

 

http://www.kubweb.media/page/burlot-besnard-avec-mes-abeilles/

 

Les ennemis de l’abeille : la fausse teigne

Les ennemis de l’abeille : la fausse teigne

Bee Enemy

Ce n’est pas le papillon en lui-même le principal responsable des dégâts causés à la ruche. Ce sont des descendants, les chenilles. Elles dévorent tout, et quand il ne reste plus rien dans la caisse, elle s’attaque au bois.

Cependant, il y a peu de mortalité directement liée à la fausse teigne. L’abeille étant un insecte nettoyeur et vigilant, les colonies fortes et peuplées de débarrassent rapidement de l’intrus. En revanche, les plus faibles doivent cohabiter avec le parasite… Faibles pour diverses raisons, et la chenille vient ajouter un stress supplémentaire à gérer. La goutte d’eau qui peu faire déborder le vase.

Lire la suite